26 novembre 2018

Le Thoreau de Richard Séguin

Invité à l'émission C'est fou du dimanche 25 novembre 2018 dont le thème était la forêt, Richard Séguin partage son amour pour l'oeuvre du poète et philosophe Henry David Thoreau né à Concord, près de Boston, à qui il rend hommage avec la parution de son récent album, Retour à Walden : sur les pas de Thoreau.

Le Thoreau de Richard Séguin

À propos de la réalisation proprement dite du projet musical de l'album, on peut lire cette autre entrevue de Séguin à Karine Tremblay dans La Tribune du 10 septembre 2018 :
https://www.lesoleil.com/arts/musique/retour-a-walden--richard-seguin-dans-les-pas-de-thoreau-ed1a718ddd91071548d8a05428fff258

Bande-annonce de l'album par Richard Séguin

Note Wikipedia sur Thoreau

Plusieurs échappées de Thoreau sur le site Brain Pickings

25 novembre 2018

Painchaud sur la route de Jack Kerouac

Photo souvenir
Alain-Arthur Painchaud
"Au bout du rouleau"

Photo jd, Alain-Arthur Painchaud, Lecture de Kerouac,
Café Da, Ahuntsic, 8 août 2014.



24 novembre 2018

We know your capitalism paradise

Photo jd., Barcelone, 2009

Denys Delâge : La dépossession autochtone

Pourquoi tant de malheurs chez les populations autochtones au Canada?
Entrevue de Denys Delâge, historien et sociologue, à Canal Savoir, auteur avec Jean-Philippe Warren du livre Le piège de la liberté : les peuples autochtones dans l'engrenage des régimes coloniaux, Boréal, 2018.
.http://www.canalsavoir.tv/videos_sur_demande/publicationsuniversitaires9/depossession_autochtone

Voir aussi cette autre entrevue dans Relations en février 2005.
http://cjf.qc.ca/revue-relations/publication/article/des-influences-refoulees-entrevue-avec-denys-delge/

19 novembre 2018

17 novembre 2018

Jeremy, militant aux USA

Je suis incapable de visionner la vidéo ci-jointe sans être remué par l’harangue émouvante, fébrile de Jeremy Orstein, un jeune étudiant de 18 ans qui apostrophe les dirigeants du parti Démocrate et leur somme de lutter NOW contre le racisme et la hargne d’une société où la violence est extrême, les tueries presque quotidiennes, contre la corruption, la crise climatique, le repli identitaire, les monstres de l’Empire faisant twitter leur maître de cérémonie. Ou bien, partez, crisser le camp, comme on dit chez nous, si vous avez trop la chienne, si vos intérêts de classe trempent jusqu’au coup dans la « civilisation » des pétrodollars!

Heureusement, toujours, il y a les jeunes, quelques-uns à gauche!

https://www.facebook.com/908009612563863/posts/2409162815781861/