17 novembre 2018

Jeremy, militant aux USA

Je suis incapable de visionner la vidéo ci-jointe sans être remué par l’harangue émouvante, fébrile de Jeremy, un jeune étudiant de 18 ans qui apostrophe les dirigeants du parti Démocrate et leur somme de lutter NOW contre le racisme et la hargne d’une société où la violence est extrême, les tueries presque quotidiennes, contre la corruption, la crise climatique, le repli identitaire, les monstres de l’Empire faisant twitter leur maître de cérémonie. Ou bien, partez, crisser le camp, comme on dit chez nous, si vous avez trop la chienne, si vos intérêts de classe trempent jusqu’au coup dans la « civilisation » des pétrodollars!

Heureusement, toujours, il y a les jeunes, quelques-uns à gauche!

https://www.facebook.com/908009612563863/posts/2409162815781861/

31 octobre 2018

Le Monde Festival à Montréal

Le Monde Festival à Montréal.

Le résumé des échanges par Le Devoir

Le ravage du diabète dans les communautés autochtones

Un reportage d’Émilie Dubreuil.

Triste constat : le diabète chez les autochtones du Québec

Ici la Basse Côte-Nord : échos d’une expédition à partir d’Unamen Shipu


L’émission radio Boréale 138 recevait en studio quelques-uns des participants à une expédition de six semaines en canot dans le but de transmettre à des jeunes Innus l’expérience de vivre dans le bois.
http://www.radio-canada.ca/util/postier/suggerer-go.asp?nID=4340450


Par ailleurs, la construction d’une route jusqu’à Unamen Shipu est prévue en 2019. Actuellement, ce village de 1200 âmes est accessible par avion, bateau ou par ski-doo l’hiver.




23 octobre 2018

Gilles Vigneault, comme un chêne

Le grand Gilles Vigneault est entré dans son octave d’anniversaire à l’approche de ses 90 automnes le 27 octobre prochain. Radio-Canada (Ici Première) rediffuse en ce moment les épisodes de l’excellente et très émouvante série documentaire de Francis Legault, « Pendant que...», narrée par Geneviève Bujold. Mais aussi, ce matin, en première page du Devoir, photo à l’appui de Jacques Nadeau, on trouve l’entrevue avec le chantre, « le plus philosophe des juke-box », qu’a faite Dominic Tardif. C’est juste et « profond comme au large de l’Île ».

https://www.ledevoir.com/lire/539624/l-inebranlable-foi-en-l-autre-de-gilles-vigneault

Pendant que... Gilles Vigneault, documentaire radio


21 octobre 2018

Sortir de l’Entreprise-monde au plus coupant!

Conférence de Yves-Marie Abraham, professeur de gestion aux HEC de Montréal.
Deux questions de base, essentielles, majeures, incontournables, urgentes  élaborées ici de main de maître à partir du travail d’Andreu Solé : 

« Dans quel monde vivons-nous? Quel monde voulons-nous? »
https://youtu.be/36pvIbLEpFA

Dans une libre opinion publiée au Devoir un peu avant cette conférence, l’auteur expose l’essentiel de son analyse : https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/516711/sortir-de-l-entreprise-monde-pour-reconquerir-notre-temps
« Il faut que nous sortions de ce que le sociologue Andrieu Solé appelle l’ « entreprise-monde », c’est-à-dire un monde conçu dans une large mesure par et pour l’entreprise comme on peut dire du monde médiéval qu’il était conçu par et pour l’Église. Nous ne le voyons plus, tant elle tisse la trame de vos vies, mais l’entreprise est la principale force organisatrice de nos sociétés. Pour le meilleur et surtout le pire. » (Le Devoir, 4/01/2018).

Autre référence récente sur la notion de décroissance conviviale lors d’un échange des plus éclairants à l’émission radio Médium large du 4 octobre 2018 avec entre autres Yves-Marie Abraham et le docteur Serge Mongeau.
http://www.radio-canada.ca/util/postier/suggerer-go.asp?nID=4338038

Voir aussi cet entretien de Y.-M Abraham dans Le Devoir du 12 mars 2016 :

10 septembre 2018

Joséphine Bacon, poète innue, lance Uiesh

Le Devoir, mais pour mieux dire, par les bons soins sensibles de Dominic Tardif, a rencontré Joséphine Bacon, frôlant lumières nomades en narquoisie d'oiseaux et de bêtes lointaines de la toundra, " poésie partout " faisant aussi son nid aller-retour et autour des bancs publics de la belle Montréal avec des mots qui n'existent pas encore... J'aime particulièrement cette évocation du temps présent où mon propre regard en étoile n'est rien à la pensée de tous les départs : "Juste avant la brunante, en novembre, c'est comme si la lumière t'offrait le souvenir de sa luminosité."
- Le D Magazine, 8-9 septembre 2018, p. 29.
La lumière de Joséphine Bacon