14 mai 2008

Ces mots qui vibrent...

«Nous prendrons le temps de vivre, d'être libre, mon amour»
- Moustaki

Mai 68. J'ai reçu ce matin ce courriel de l'ami René Merle accompagné d'un article que je partage avec plaisir.

Merci pour cette joie du 13 mai. Ce jour, j'ai longé le Rhône et les peupliers, les aulnes, neigeaient leurs filaments, comme dans Amarcord du père Fellini.
Et pour moi ce 13 mai était un double anniversaire; cf. ci-dessous.
Amicalement
René Merle

- De Mai en Mai. A propos du 40ème anniversaire de Mai 68.


À noter qu'en plus d'être sur le site de l'auteur, l'article a été publié dans la revue en ligne La sociale où je découvre aussi des articles de mon vieux camarade Damaggio avec qui j'ai enseigné en Louisiane et dont le nom même nous renvoie au ciel de mai.


2 commentaires:

Anonyme a dit...

et sur le temps de vivre j'ajoute cette citation de Roa Bastos sur laquelle je viens de travailler : "Pour vivre longtemps il faut vieillir". Ce que sait si bien faire Moustaki. amitiés fleuries jean-paul

The Dark Rose a dit...

Bonjour !

Je t'envoie un email parce que tu fais partie des blogs poétiques, et comme je suis aussi passionnée par la poésie, j'ai créé un forum poétique, où l'on partage de la poésie, de la littérature et beaucoup d'autres choses aussi !

Voici le lien : http://lettres-poesie.monally.com/

Tu pourras venir publier tes poèmes, te faire commenter, cela te permettra de t'améliorer et d'avoir divers avis sur ton écriture. De ton coté, tu pourras aussi lire, commenter, et participer au forum !

J'espère vraiment te voir bientôt !


Amicalement
The Dark Rose