17 septembre 2009

Coeur apatride




« Braise vive dans mon poing (...)
Je n'ai rien appris,
Je n'ai rien compris que cet arbre
Qui s'agrippe à la terre »





Gatien Lapointe, Le Premier mot - précédé de le Pari de ne pas mourir, Les Éditions du Jour, Collection Les Poètes du jour, 1967.
Photo : Réjean Bertrand, Béthanie juill. 09.

2 commentaires:

Daniel Guimond a dit...

Je n'ai rien compris que cet arbre
Qui s'attache à la terre
N'aura pas compris lui itou

Jack a dit...

Salut le Lion Daniel!

On manque une marche logique ici cher Dan. Il me semble. Le poète nous suggère n'avoir compris QUE (au sens exclusif)cet arbre... Or déplacerle sens sur le dos de l'arbre n'empêche pas, selon le texte, de l'avoir (au moins lui) compris.

:)