09 mai 2016

Forrt McMurray : tragédie collective


D'accord avec le commentaire de Gabriel Nadeau-Dubois entendu en ce lundi à Gravel le matin : essayer, en effet, de comprendre en quoi une telle tragédie naturelle n'est pas le fruit du hasard, sans bêtement jeter la pierre sur les milliers de personnes qui gagnent leur vie dans l'industrie du pétrole.

Le monstre fait rage actuellement sur plus de 2000 km carrés!

Photos du Journal de Montréal.

1 commentaire:

Anonyme a dit...

l'effroi est bien là
l'avenir noir montre son nez
contraste avec vos photos
Ces fenêtres donnant sur vos arbres fleuris
Ici aussi, débordent des jardins généreux,
lilas, glycines, clématites, merveilles
Votre regard est vrai don
respiration, urgence de rendre grâce
car demain risque que ce soit dans nombreuses
région, règne de la cendre, monochrome diabolique.

Anneaux Nîmes