22 janvier 2007

Salvador Bahia

Vamos? Aille ya yaille! Je vous amène avec moé? Quand est-ce qu'il part le prochain train? Quando e que parte o proximo combio para? Deux trois petits coups de hanches, et puis... sha la la la la, sha la la la la, ooh! ooh! ooh! ooh! oh!..

7 commentaires:

Nina louVe a dit...

praia
céu
coraçào
calor
mulher
boa tarde
comer
nadar

yé vou souhaitttt

Jack a dit...

Sur l'écran Verâo baby babel, tracducteur d'inductions simultanées, je lis:

plage
ciel azuré
coraçào
chaleur
bronzeador
belles grandes après-midi lasses
belles filles dorées
nage
soleil
bouffe
siester
bièrer
lulater
amigo
musica
paquet d'étoiles neuves

j'en rajoute un peu, je lis entre les lignes...

Merci Nina!

Onassis a dit...

Je suis presque jaloux, puisque la jalousie ne fait pas partie de mon vocabulaire. Je suis, comment dirais-je ? non, pas envieux...disons que j'aurais voulu y aller AVEC toi et non à ta place :)

jack a dit...

Émotion bien nuancée, Onassis. Tu me donnes quelque chose à éprouver pareillement lorsque tu t'embarqueras à nouveau pour ton Roc.

Jack a dit...

Les commentaires reçus sur le blogue sont presque toujours des fleurs qui s'ajoutent à la boutonnière. Je triche un peu, je cueille celui-ci dans mes courriels. Il est de Sébastien. C'est Karo qui nous a mis en contact. L'alignement des astres du ciel du Sud fait en sorte que nous serons à Bahia-Pacsac en même temps! On va tenter de se rencontrer... Seb. écrit tout simplement :

«Wow ce video nous fait rêver ;)
Obrigado é até logo»

carOlinade a dit...

et j'ajouterais pour détonner sur ces beaux mots et pour ajouter un peu de jalousie festive à celle d'onassis:

j'Écris le brésilien comme je l'entend hihihi:

e vigno e branco
la praia e ...
mes quelques leçons de brésilien sont loin déjà.

Nina louVe a dit...

Moi je ne t'envie ni ne te jalouze, je te souhaite !!! le meilleur trip possible.

à la proxima