13 octobre 2007

Train du Grand Nord



Grand ciel! L'auriez-vous oublié?

L'année 2007, pour ce qu'il en reste, est l'année internationale du polaire...

Du pas l'air?

La Québécoise Sheila Watt-Cloutier d'Iqualuit a été inscrite en même temps que l'Étatsunien Al Gore sur la liste des nominés du Nobel de la paix. Déjà brillamment campé sous les feux de la rampes, c'est finalement l'ancien vice-président de Bill Clinton tout seul qui a reçu la distinction hier.

En cette année du polaire, c'eut été une remarquable décision de l'accorder ex-aequo à la battante du Nord, assise aux premières loges des glaciers qui fondent, et qui alerte l'opinion publique internationale depuis plusieurs années sur les conséquences du «redoux» climatique.

En 2002, dans Le Toit du Monde, Mme Watt-Cloutier disait :

« Les problèmes environnementaux deviennent maintenant des questions de santé publique, puisque la chaîne alimentaire, dont fait partie l’Homme, est atteinte. Nous transmettons les toxines dans le lait maternel et nous risquons ainsi de contaminer les nouveau-nés. »

Plus récemment, résumant son implication :

« Je ne fais rien de plus que rappeler aux gens que l'Arctique n'est pas une terre stérile dépourvue de vie, mais une terre majestueuse et riche qui a porté notre culture résiliente pendant des millénaires. Même si nous sommes peu nombreux et que nous vivons loin des corridors du pouvoir, il semble que la sagesse de la terre touche une corde universelle sur une planète où bien des gens sont à la recherche de la durabilité. »

Le Québec austral est bel et bien un «indicateur maison du monde» de ce qui nous pend au bout du nez. Comme s'il fallait encore le démontrer, en particulier à quelques bonzes du Parti des Conserves de M. Harper qui croient encore que le climat est entre les mains du Bon Yeu et de Saint-Gaz Bitumineux!

Photos : se retrouvent sur plusieurs sites. Auteurs inconnus.

3 commentaires:

carOlinade a dit...

ouf! Billet plus que juste. Je n'y vois que Vérité. Ça me touche, ça me heurte ça me blesse. Avec mes grands sabots d'utopiste, je rêve que cette grande dame implante le gêne de la "sagesse de la terre" à tous les poli-s'ti-d'chiens ;)de ce crapuleux monde qui dort au gaz assis sur sa machine à cash.
Excuse ma vulgarité. Non, excuse-là pas, on a plus le temps d'être courtois.

jack a dit...

Chère Caro, ma référence en termes de courtoisie, sais-tu c'est qui? C'est le Kanasuta. C'est le poète Richard Desjardins qui lançant cet album déclare clairement que «c'est une question de légitime défense». Dans Yankees il y a cette strophe que je raccroche avec la perte du Nord du Nord :«Nous venons de la part du Big Control, son laser vibre dans le pôle,nous avons tout tout tout conquis jusqu'à la glace des galaxies.»

Légitime défense!

carOlinade a dit...

:) oui, cas de légitime défense. et merci de me rappeler Desjardins ;) que j'aime cet homme.
et kiss que j'taime toi i to ;)
tu m'enverras ton truc sur gmail stp.
je ne l'ai aperçu qu'aujourd'hui sur hotmail car je n'y vais guère plus. et puis je ne peux pas ouvrir ton dossier word.