31 mars 2007

Miron sur les chemins défoncés

Pas loin de l'Archambault, à Val Morin, ce soir 31 mai, il y aura la Nuit laurentienne de la poésie 2007 qui a pris pour titre cette année Si Miron m'était conté. Ah! Si Miron pouvait câler de comtés en contrées... De grands éclumeurs de vers seront sur scène pour ce Miron de nuit, comme Hélène Dorion, Nicole Brossard, Paul-Marie Lapointe... La compagne de Miron, Marie-Andrée Beaudet, sera aussi présente à l'animation.

Hélas, je ne pourrai pas m'y rendre. Cabane à sucre en famille demain, plus loin que le stade olympique... Lou Babin et autres zurluberlus peut-être ce soir aux folies du berger, Sympholium La folie et le sacré, au Lion d'Or.

Bref, j'espère que l'amie Nina, qui m'a parlé plus tôt de la soirée Miron, pensera à me rapporter quelques brèches d'espoir.

Par ailleurs, changement de sujet, je suis allé à la pêche hier avec mon chum Sylvain, un très grand pêcheur devant l'éternel. J'ai pogné c't'espèce de grand fouette qu'on voit sur la photo.
Je l'ai arrangé pour souper. Ben, j'en r'viens pas : j'ai trouvé un brun, un vrai 50 $ à l'intérieur, du côté des ouïes. Incroyable! Je l'ai fait séché, toute, il est correct, j'ai acheté ma passe de métro avec tout à l'heure. On a pêché au bout du Canal de Lachine, dans le Lac St-Louis. Peut-être que la mafia de l'Ouest ne sait plus quoi faire pour laver son argent sale? Veux-tu bien me dire!





Photo : Sylvain Legault

8 commentaires:

carOlinade a dit...

Jack et son poisson d'avril 24 heures à l'avance! Tu parles d'un pécheur toé chose!

Bonne Cabane sans Miron.

Nina louVe a dit...

Bon, je te ramène des vers de tête.
Nous irons Mély Juin et moi à cette fête toute poétique.

à plus

jack a dit...

Mély Juin, quel beau nom. Mély la fille est belle aussi. Mély Juin, c'est un nom de poème. Fais-lui savoir que je travaille là-dessus. Vous reviendrez de la Mironnie les bras chargés de fleurs, des fleurs étudiantes qui font un tollé, un parterre de contestation, d'affirmation de beauté. Miron est un cibole de pedler singulier sur le perron du peuple. L'indépendance est bien plus qu'une affaire d'élection qui ne bande pas.

t-rex a dit...

quel poisson !
Ça me fait penser à une histoire de pêche qui n'en est pas vraiment une.
J'la conte !
On courrait dans la rivière aux bluets après une truite de 14 pouces.
Elle s'est jettée sur un tas de roche. Plus grosse prise à vie, on était 5 dessus.

superk a dit...

jack, tu le savais pas mais, les poissons aussi sont capitalistes.

paraît que les brochets ont voté ADQ.

jack a dit...

Superk, t'est trop contaminé par les radios de Québec. Les p'tits menés, eux autres, ont voté pour qui?

T-Rex, même si on est le first off april wine, j'te cré, cré moé.

lam a dit...

Miron est le poète le plus proche de mon idéal en poésie et snif je ne pourrais pas êtr là car j'ai beaucoup grossi et mon crawl n'est plus ce qu'il était j'arriverai donc trop en retard de votre coté et ça n'en vaut pas la peine en p^lus je serais trop fatigué et je dormirai pendant tout le mois d'avril qui est quand même mon mois d'anniversaire , ce serait d'hommage , bon miron à toutes et à tous même à ceux qui préfère la pêche

Jack a dit...

lam, pour un point de vue France-Québec autour de Miron,je vous renvoie à Nomade (cf. lien ci-contre dans mes favoris ou directement en suivant l'adresse plus bas), rubrique Littérature, entrée Miron. J'ai collaboré à ce texte sous les bons soins de Gil.

http://www.espritsnomades.com/sitelitterature/miron/miron.html